Physiologie de l'étudiant

Physiologie de l'étudiant

1841
121 pages (temps de lecture estimé : 2h00min)

Descriptif : Si le jeune provincial n’est qu’une “chrysalide représentée […] par une longue redingote chocolat”, patience, un “papillon brillant” ne tardera pas à en sortir et le provincial risible aujourd’hui “aura une tenue moderne, chicarde, Chochnosogue”. La Physiologie de l’étudiant de Louis Huart (1813-1865) décrit cette métamorphose. Établissement de l’étudiant dans sa mansarde garnie du Quartier latin, adoption du gros cigare noir ou de la pipe, mastication de biftecks en caoutchouc, science du parapluie (pour attraper la grisette à ruban rose), cancan, parties de campagne et promenades en âne, indigence et “carotte” (lettre au père) caractérisent essentiellement la vie de l’étudiant (si l’on en excepte la forcément brève période d’examens). Ayant voltigé ainsi pendant trois ans, l’étudiant de retour en province “nous offre le spectacle prodigieux d’une métempsycose [sic]” qui a lieu en sens inverse : le brillant papillon “se transforme en chrysalide pour le restant de ses jours”.

Aubert, Lavigne (Paris)
1841
1841
© BnF collection ebooks 2015
Physiologie du flâneur
Physiologie du flâneur Louis Adrien Huart Littérature et classiques
Les Réfractaires
Les Réfractaires Jules Vallès Littérature et classiques
Physiologie de l'étudiant Physiologie de l'étudiant
Louis Adrien Huart
Littérature et classiques
Ajouter à une de mes bibliothèques
  • Créer une bibliothèque
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
Expand
00:00
0
Ajouter à une de mes playlists
  • Créer une playlist
  • Ajouter à la file d'attente
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
00:00
00:00
En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.