La Philosophie en France au XIXe siècle

La Philosophie en France au XIXe siècle

Suivie du Rapport sur le prix Victor Cousin (le scepticisme dans l'Antiquité)
1895
323 pages (temps de lecture estimé : 5h20min)

Descriptif : La Philosophie en France semblerait répondre à cette question. Ravaisson (1813-1900), philosophe et peintre, inspecteur général de l’enseignement supérieur (1852-1870), rédige ce rapport à l’occasion de l’Exposition universelle de 1867 pour rendre compte, avec d’autres, du progrès des sciences, des lettres et des arts. Loin d’être un bilan impartial, Ravaisson défend le bien-fondé de la métaphysique conjointe à l’art. Il rompt avec l’éclectisme de Victor Cousin et le positivisme d’Auguste Comte, doctrines par trop attachées aux méthodes des sciences physiques et mathématiques. Pour le maître d’Henri Bergson, l’étude de la vie mène à un “réalisme spiritualiste”, où il apparaît que l’esprit et l’amour priment sur le monde matériel. Des générations d’étudiants ont cherché à imiter le style de cet influent philosophe en “faisant du Ravaisson”.

Hachette (Paris)
1895
1867
© BnF collection ebooks 2015
La Philosophie en France au XIXe siècle La Philosophie en France au XIXe siècle
Félix Ravaisson
Philosophie et religions
Ajouter à une de mes bibliothèques
  • Créer une bibliothèque
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
Expand
00:00
0
Ajouter à une de mes playlists
  • Créer une playlist
  • Ajouter à la file d'attente
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
00:00
00:00
En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.