Critique sociale

Critique sociale

Tome I - Capital et Travail
1885
279 pages (temps de lecture estimé : 4h40min)

Descriptif : Blanqui (1805-1881), socialiste et homme d’action, situait le déclenchement de la révolution sociale dans l’action bien menée contre les pouvoirs ; ayant passé plus de trente-six ans en prison pour son activité insurrectionnelle, il s’en prend à l’économie politique en analysant la pratique du “prêt à intérêt”, qui a pris l’apparence d’un travail, et qui anéantit la loi de l’échange devant fonder la sociabilité. La Critique sociale, texte posthume préparé en cinq cahiers selon les directives de l’auteur lui-même, est un texte clé de l’histoire du mouvement ouvrier français qui offre des pages étonnantes de modernité sur la destruction des populations et des ressources naturelles. Le livre comporte quelques formules saillantes (“le capital est du travail volé”), mais sa critique de l’usure imputée à une minorité juive a elle-même besoin d’être fondamentalement critiquée.

F. Alcan (Paris)
1885
1885
© BnF collection ebooks 2015
L'Utilitarisme
L'Utilitarisme John Stuart Mill Philosophie et religions
L'avenir de la science
L'avenir de la science Ernest Renan Philosophie et religions
Critique sociale Critique sociale
Auguste Blanqui
Histoire générale et histoire locale
Ajouter à une de mes bibliothèques
  • Créer une bibliothèque
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
Expand
00:00
0
Ajouter à une de mes playlists
  • Créer une playlist
  • Ajouter à la file d'attente
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
00:00
00:00
En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.