Temps perdu

Temps perdu

Pièce de pièces
1840
307 pages (temps de lecture estimé : 5h10min)

Descriptif : Pourquoi les livres de Xavier Forneret (1809-1884) sont-ils passés inaperçus ? se demandait Charles Monselet, l’un des premiers critiques à s’intéresser à Forneret. Journaliste à ses heures, Forneret publiait ses oeuvres à compte d’auteur. Le ton d’abord dénigreur du critique, qui s’amuse des aphorismes de l’auteur (“Dans notre temps, ce qui dure, c’est ce qui ne dure pas”), et des “excentricités typographiques”, cède le pas à l’admiration pour “l’énorme volume” que constitue Temps perdu, qui n’est “imprimé que sur le verso de ses pages”. Le Diamant de l’herbe, l’un des sept récits “lugubres” du recueil, sera repris dans la revue surréaliste Minotaure en 1937. Forneret n’était pas de son temps, selon André Breton, qui reconnaît en lui, en ses incohérences, un des précurseurs de l’écriture automatique dans un numéro de La Révolution surréaliste (1927), sur ce phénomène occulte devenu pratique poétique.

E. Duverger (Paris)
1840
1840
© BnF collection ebooks 2015
Temps perdu Temps perdu
Xavier Forneret
Littérature et classiques
Ajouter à une de mes bibliothèques
  • Créer une bibliothèque
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
Expand
00:00
0
Ajouter à une de mes playlists
  • Créer une playlist
  • Ajouter à la file d'attente
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
00:00
00:00
En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.