L'État et ses limites

L'État et ses limites

Suivi d'essais politiques sur Alexis de Tocqueville, l'instruction publique, les finances, le droit de pétition
1865
396 pages (temps de lecture estimé : 6h40min)

Descriptif : Titulaire de la chaire de Législation comparée au Collège de France, Édouard Laboulaye (1811-1883) a introduit un cours novateur sur le droit américain (c’est à lui que l’on doit le projet de statue de la liberté matérialisée par Bartholdi). Les études sur l’Amérique ont renforcé son attachement à la notion de liberté individuelle. Parmi les études publiées dans L’État et ses limites, celle qui donne son titre à l’ouvrage critique la notion d’état en France. C’est à une “mauvaise notion de l’état” qu’est attribué l’échec de toutes les tentatives pour installer un pouvoir stable depuis la Révolution. La Restauration est un échec parce que “l’État, composé du roi et des chambres, fut toujours l’État absolu ; on ne donna point ces libertés particulières qui passent dans les moeurs et défient les révolutions”. De même 1830 : “Nous avons confondu la souveraineté électorale et parlementaire avec la liberté”.

Charpentier (Paris)
1865
1863
© BnF collection ebooks 2015
L'État et ses limites L'État et ses limites
Édouard Laboulaye
Politique
Ajouter à une de mes bibliothèques
  • Créer une bibliothèque
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
Expand
00:00
0
Ajouter à une de mes playlists
  • Créer une playlist
  • Ajouter à la file d'attente
  • Retirer de mes envies Ajouter à mes envies
00:00
00:00
En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.